Recherche de fuite d’eau

Recherche de fuite d’eau :

Nous intervenons souvent, sur la recherche de fuite d’eau, aussi en intérieur qu’en extérieur.

Nous utilisons des moyens divers et variés pour la trouver lorsque cette dernière n’est pas évidente.

Dans notre cas pour l’article, en extérieur enterré.

Nous avons fait, un terrassement à la main pour un minimum de dégâts.

Nous avons fait attention en creusant car nous ne connaissions pas la profondeur ni l’endroit exact. Mais avant tout cela vous devez savoir des choses.

Ils existent plusieurs façon de trouver une fuite en intérieur ou en extérieur.

Nous devons, de définir le tracé des canalisations, pour savoir où diriger la recherche de fuite d’eau. Nous plaçons, ensuite un appareil à une extrémité visible du tuyau, et grâce au champ magnétique créé, on peut en retrouver le parcours.
Reste maintenant à trouver la fuite !

Plusieurs techniques de recherche de fuite d’eau sont utilisées par les professionnels.

1) L’électroacoustique :  par le mouvement qu’elle crée, une fuite émet des vibrations. Un micro amplificateur localise précisément la zone d’où proviennent ces ondes.

2) Le gaz traceur : on purge la canalisation à réparer, puis on y injecte un gaz sous pression (Hydrogène ou Hélium). On localise la fuite de gaz à l’aide d’un appareil spécifique capable de détecter les émissions de gaz.

3) L’inspection vidéo : en effet, il est possible d’introduire dans les réseaux d’eaux usées une mini caméra reliée à un ordinateur pour localiser par l’image la fuite.

4) La caméra thermique : sont cherchés ici les rayonnements infrarouges émis par les variations de température que provoque une fuite d’eau.

La question qui peut parfois se poser c’est : à qui revient la prise en charge de la recherche de fuite ?

En effet chacun a tendance à se renvoyer un peu la balle.

La réponse à cette question simple, n’est pas si évidente. La prise en charge de la recherche de la fuite varie en fonction de l’origine et de la cause de celle-ci : si l’origine se situe dans les parties commune c’est la copropriété qui devra supporter le coût de la recherche de fuite alors que si l’origine se trouve dans les parties privatives c’est le propriétaire qui devra assumer les frais de recherche. Si la fuite est due à un mauvais entretien incombant au locataire (non remplacement d’un joint usagé par exemple), c’est à lui que reviendra le paiement de la recherche de fuite. L’affirmation selon laquelle la recherche de fuite est à la charge de celui qui la demande n’est pas fondée.

La prise en charge de la recherche de fuite n’est pas toujours incluse sur les contrats d’assurance habitation ou sur les contrats d’assurance PNO. Si la garantie recherche de fuite est prévue au contrat cela est en général indiqué dans les conditions particulières et générales. Une franchise et un plafond de prise en charge spécifiques peuvent y être indiqués.

Notre équipe vous renseignera lors de l’intervention sur site. De plus, nous vous ferons des attestation, pour vos assurances.

Enfin, n’hésitez pas à nous consulter par le site ou par téléphone, sur notre page « Nous Contacter ».